De plus en plus d’écoles proposent des programmes d’études à l’étranger ou des stages obligatoires hors de nos frontières et elles ont raison ! Le problème n’est pas le partenaire universitaire ou l’inscription dans cette école mais le logement.

Très peu proposent une solution simple et sécurisée pour réserver son appartement ou sa chambre depuis son canapé et nos équipes sont chaque jour confronté à des étudiants un peu perdus et stressés par ce départ.

Safe House vous propose ce petit mémo pour bien organiser son séjour et éviter les mauvaises surprises:

international_2

1. Prévoir son budget avant de s’inscrire à l’école

« A 10 jours du départ, je dois voir avec ma banque pour un prêt. Je reviens vers vous la veille de mon arrivée »*

Oui, étudier à l’étranger coûte cher. (Voir très cher selon le pays et la ville de destination). Nous vous conseillons donc d’anticiper cela sur votre budget et de voir avec vos parents ou votre banque pour un éventuel financement. Il est important de tout prendre en compte: études, logement, transport, nourriture afin d’éviter de mettre chaque centime de côté pour ce voyage ou devoir demander en urgence un financement à 10 jours du départ

2. Se renseigner sur la ville

« Je veux me rendre à mon travail à pied« *

Oui cela est possible dans un village mais relativement compliqué dans une ville qui compte 5 à 20 millions d’habitants. Il est normal de faire 30 à 60 min de transport par jour, d’autant plus si votre école ou stage est situé en centre ville et que votre budget ne vous permet pas d’être logé à proximité.

3. Etre réaliste

« Pour 600€/mois, je veux un appartement avec vue et piscine dans l’immeuble« *

New-York, Londres, Dublin sont des villes ou l’immobilier atteint des sommets. Avant votre départ, renseignez vous sur le prix du marché pour être en accord avec votre budget. Inutile de chercher une chambre en colocation à Manhattan avec un budget de $700/mois. De même qu’un studio à Soho pour £1,200 tout inclus. Safe House vous propose des logements en fonction des disponibilités mais également de votre budget.

4. Ne pas s’y prendre à la dernière minute

« J’arrive demain à Londres, avez vous encore des disponibilités ? »*

Un voyage se prépare. Il est important de faire les choses dans l’ordre: inscription école – procédure visa si nécessaire et vérification de la date de validité du passeport puis réservation de votre appartement 4 mois à 3 semaines avant le départ. S’y prendre à la dernière minute en passant trouver le deal parfait est une erreur. Les meilleurs appartements (ou les moins chers) sont rapidement loués, et cela plusieurs mois à l’avance.

En dernière minute, vous n’aurez que les logements les plus chers ou ceux dont personne ne veut.

5. Attention aux arnaques

« J’ai trouvé un appartement au 35ème étage avec vue sur Central Park pour $2,000/mois tout inclus »*

Tout paiement par Western Union, We Transfer; tout appartement 35% moins cher que le prix du marché; tout discours du type « Je pars en déplacement humanitaire donc je cherche quelqu’un d’honnête pour louer mon appartement » cache une arnaque. Libre à vous de faire confiance mais vous aurez été prévenu: Jamais vous ne reverrez votre argent.

6. Frais et caution

« Comment ça il y a des frais ? Non merci je préfère une solution gratuite »*

La plupart des propriétaires demandent une caution équivalente à un mois de loyer. Cela permet de se couvrir contre des impayés ou dégradation. Safe House facture des frais de dossier. C’est grâce à cela que nous pouvons développer le parc immobilier, garantir une solution de paiement sécurisée et proposer une assistance en France et à l’étranger.

hqdefault

Alors prêt pour l’aventure ? A bientôt :)

*: Phrases entendues chaque jour par la Team.

Share This